Le jugement

Publié le

Al Qurtubi -Qu'Allah lui fasse miséricorde- a dit dans At-Tazkira :

<< Imagine-toi mon frère, lorsque les livres seront distribués, les balances mises en place et que tu seras appelé par ton nom au milieu de cette foule de créatures : << Où est untel ? Fils d'untel ? Qu'il se présente devant Allah >> , et que les Anges auront reçu l'ordre de t'amener auprès d'Allah. La ressemblance des autres noms avec le tien et celui de ta famille n'empêchera pas les Anges de t'amener dès lors qu'ils savent que c'est bien toi qu'on demande. L'appel parviendra directement à ton coeur, et tu sauras que c'est de toi qu'il est question ; alors , tu trembleras de tous tes membres, ta couleur changera, et tu perdras la tête ; ils traverseront les rangs avec toi pour  te présenter à ton Seigneur et te placer devant Lui. Tout le monde lèvera les yeux vers toi pendant que tu seras entre les mains des Anges, tu auras perdu la tête et ta terreur se sera accrue parce que tu sauras où l'on t'amène. Imagine cet instant  où tu te trouveras face à ton Seigneur, tenant en main un registre fournissant tous les détails de tes oeuvres, n'omettant aucun forfait que tu as voilé, ni aucun secret que tu as dissimulé. Tu liras tout cela d'une voix abattue avec un coeur brisé, et la terreur te cernera de toute part. Nombre de forfaits que tu avais oubliés te seront rappelés dans ce registre, nombre de mauvaises oeuvres que tu avais crues être une sécurité et une délivrance en ta faveur seront rejetées à ce niveau et rendues vaines, alors que ton espoir dans ces oeuvres était si grand. Une grande tristesse sera dans ton coeur et nombreux seront les regrets que tu auras d'avoir négligé l'obéissance à Allah !! >>

Publié dans =>Articles

Commenter cet article

faty 09/11/2008 17:41

Aiiiie Aiiiiiiiiiiiiiiiiiie yarab Pardonne nous, nous sommes que des ignorants :' (((  qui aimons la vie d'ici-bas et qui oublions celle de l'au-delà.ALLEEEEZ EVERYBODY REVEILLEEEEEEZ VOUUUUS C'EST LE DEBUT DE LA FIN RENDEZ VOUS COMPTE ENFIN ET DEMANDER LE PARDON AU TOUT PUISSANT SINON ...